All posts filed under: les coutures au tricot

les différents types de couture utilisés pour coudre une manche

Comment assembler le corps et les manches d’un pull tricoté main

Il y a une couture qui est particulièrement mal aimée, mais qui, quand elle est réussie, met en valeur un tricot fait main comme aucune autre, c’est la couture entre l’emmanchure et la tête de manche. C’est une couture un peu délicate, et je ne peux l’aborder qu’aujourd’hui, après avoir présenté les coutures verticales, les coutures horizontales et les coutures tête-bêche, parce que pour coudre une manche, j’utilise ces trois types de couture. Si j’analyse ma tête de manche et mon emmanchure, je veux joindre dans la partie sous le bras deux rangées de mailles entre elles, sur les côtés, je joins des rangs les uns aux autres et au niveau de l’épaule, je fais une couture tête-bêche. J’ai quelques trucs quand je couds une manche.

Quand les mailles rencontrent des rangs

Alors, j’ai cousu rang par rang, j’ai aussi cousu deux rangées de mailles entre elles, maintenant, faut que je m’attaque au mélange des deux : comment joindre des rangs à des mailles, comment faire une couture „tête bêche”, avec d’un côté des rangs et de l’autre des mailles ? Avant de commencer, je suis obligée de faire un peu de maths.

Les coutures horizontales

En réfléchissant aux prochaines étapes de cette série d’articles sur les coutures, je me dis qu’un des trucs qui fait sans doute que beaucoup n’aiment pas coudre, c’est le fait qu’il y ait plusieurs sortes de coutures. Ne pas savoir quand utiliser quelle couture, ça peut bloquer. En réalité, il n’y a pas tant de façon que cela de coudre, et surtout, chaque type de couture a un usage bien particulier. Jusqu’ici, j’ai abordé la couture au point de matelas, que j’utilise quand je couds par exemple les deux bords d’une manche ou les côtés du devant et du dos d’un pull. Aujourd’hui, j’aborde les coutures horizontales parfois aussi appelées grafting sur lisières.