explorer le tricot dans nos vies
comments 5

Comment ranger aiguilles, échantillons et autre petit bazar de tricot ?

Comment ranger et étiqueter les échantillons ? Quelle est la meilleure solution ? Pour l'instant, ils sont encore en vrac

Hier, j’ai fait un truc que je n’avais pas fait depuis des années : j’ai vidé le tiroir où je mets mes aiguilles, mes échantillons et mon petit bazar de tricot et j’ai fait du tri. C’était plus que nécessaire, j’allais à la pêche aux aiguilles et mettais bien trop de temps à trouver ce dont j’avais besoin. Je n’ai pas encore trouvé le système idéal pour classer les aiguilles circulaires, je sais juste que j’en ai bien trop. 

D’ailleurs, j’ai décidé d’en mettre une partie dans le sac qui va partir pour la Münchener kulturVerstrickung, une association au nom impossible à traduire en gardant le jeu de mots. Une partie de son activité consiste à passer une après-midi avec des personnes vivant dans un centre de réfugiés et tricoter avec elles. Comme le nombre de centres de demandeurs d’asile a explosé ces derniers mois, les besoins ont aussi augmenté.

quelle est la meilleure solution pour ranger les aiguilles à tricoter et les crochets ? des pochettes, des boîtes, comment numéroter
Plus je prends de la bouteille, moins j’aime garder autour de moi des trucs qui ne me servent pas. Je sais que chez beaucoup, c’est le contraire, plus ils vieillissent, plus il est difficile pour eux de se séparer de quoi que ce soit. Moi, moins je possède, mieux je me porte. Pour autant, ce n’est pas facile de se séparer de la boîte à aiguilles de ma grand-mère, sur laquelle elle a écrit à la main : Gros crochets. Ça m’émeut et me fait sourire de lire son écriture. Je mets aussi tous mes crochets dans le petit sac qu’elle a cousu pour ses crochets. Aujourd’hui, plus personne ne peut dire quel crochet a appartenu à qui à l’origine, et c’est très bien comme ça.

Conserver ses échantillons pour se souvenir de ce qu'on a tricoté, mais comment les étiqueter ?
Ce que je garde aussi, ce sont mes échantillons, parce qu’à chaque échantillon est associé un souvenir particulier, le souvenir de ce que j’ai tricoté avec cette laine, le temps passé à tricoter et la personne à qui j’ai offert le tricot (y compris quand c’est moi, je m’offre souvent mes propres tricots !). Tous ces échantillons étaient en vrac dans le tiroir et attendaient d’être un peu mieux rangés. Pour l’instant, ils attendent toujours, parce que je n’ai pas trouvé la meilleure façon de les étiqueter et de les ranger. Vous avez une idée ? Quand vous gardez les échantillons, vous les étiquetez ? Vous écrivez quoi sur l’étiquette ? ça m’intéresse !

5 Comments

  1. Bonjour,
    J’en ai fait une couverture multicolore ! Sinon, petite en cours de travail manuel, nous faisions un classeur avec des fiches sur lesquelles il fallait noter tous les renseignements utiles pour chaque carré tricoté avec douleur.
    Cela ne m’intéressait pas du tout alors.
    j’ai un étui comme pour les crayons de couleurs pour les aiguilles circulaires avec en plus des pochettes pour ranger les aiguilles à coudre la laine , le mètre …
    Mais les aiguilles droites ont été données depuis longtemps.
    Merci du blog et des explications.

  2. Ysolda a une technique très intéressante pour les échantillons : elle insère une série de jetés qui correspondent à un code pour dire avec quelle taille d’aiguilles l’échantillon a été tricoté. Je peux te retrouver l’article si tu veux, je dois encore avoir cela quelque part 🙂

  3. annie35 says

    Réponse très tardive après une grosse panne de messagerie et un gros manque de réactivité de Yahoo ! Je ne garde pas mes échantillons, une fois les calculs faits, je démonte et je réutilise pour tricoter mon ouvrage. En me servant de ce fil dans les côtes, pas de déformation ( pas de repassage bien sûr!). Sinon, je m’en sers pour faire les coutures. Je conserve seulement un bout des laines que j’utilise pour chaque pull, j’en ai un grand vase plein !!! J’en donne aux petits oiseaux quand ils font leur nid, si les couleurs leur conviennent !! J’ai des aiguilles favorites que j’utilise toujours parce qu’elles tricotent « toutes seules « !!! C’est sûr, on ne peut pas tout conserver, alors recyclage et dons sont de bonnes formules. Belle journée

  4. moi je me suis fait coudre une pochette par mon amie pour mes aiguilles circulaires, et le reste se trouve dans une autre pochette, pour les échantillons je note dans un carnet les renseignements, mais je ne garde pas les échantillons, tu pourrais les enfiler sur un fil ça fait une guirlande lol sinon je ne sais pas trop, comme toi je ne garde plus, je donne je recycle etc mais je ne stocke plus

  5. Pour l’étiquetage, je n’ai aucune idée mais pour le rangement un grand plaid.
    D’ailleurs un schéma sur excel de ce plaid où tu notes les références de chaque échantillon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *