explorer le tricot et ses techniques, tricoter des gants
comments 4

Tricoter des gants: échantillonner…ou pas

J’ai les mesures, j’ai le matériel. Il est temps de passer aux choses sérieuses: le choix du modèle et l’échantillon.

Les modèles, ce n’est pas ce qui manque, que ce soit dans les livres (notamment ceux de Nancy Bush), les revues (Knitty ou Interweave Knit) ou en vente sur Ravelry. Les tailles proposées dans les modèles sont les mêmes que pour les gants de ménage. Ce n’est pas très romantique comme comparaison, mais cela permet de s’en souvenir. La mesure la plus souvent indiquée comme référence est la circonférence de la main juste au-dessus de la jonction du pouce, avec S= 17-18 cm, M= 19-20 cm et L=21-23 cm.

Si je veux adapter le modèle à ma main, comment savoir combien de mailles monter ?
Pour cela, j’ai trois amis: mes mesures, mon échantillon, et la règle de trois (oui, c’est des maths, mais cela ne va pas au-delà de la multiplication et de la division).

Donc, sur mes trois amis, une est déjà connue, ce sont les mesures. Le deuxième, c’est mon ami l’échantillon. Et lá, je vais me contredire, parce que je fais rarement d’échantillon quand je tricote des gants. Je ne fais pas d’échantillon parce que souvent, je l’ai déjà fait : j’ai déjà tricoté des chaussettes ou des gants ou un échantillon avec la même laine et j’ai conservé les données. L’important pour moi, c’est d’avoir l’échantillon en jersey dans la même laine. Les vraies puristes vous diront que l’épaisseur de la laine peut changer en fonction de la teinture et que la façon de tricoter évolue avec le temps. C’est vrai. Mais on n’est pas obligé d’être toujours puriste!

Ou alors, je choisis de ne pas faire d’échantillon parce qu’un gant, c’est un petit projet vite tricoté et donc aussi vite détricoté si je vois que c’est trop grand et parce que mon échantillon, pour obtenir des données utilisables, serait sans doute plus grand que mon gant. Les petits échantillons de 5 cm sur 5 cm ne donnent à mon avis pas de mesures valables. J’ai besoin d’au moins 7 cm à plat, or comme le gant est tricoté en rond, mon échantillon doit aussi être tricoté en rond, et il finirait par être tricoté sur plus de mailles que mon gant. J’utilise donc le gant lui-même comme échantillon.

Je monte donc entre 52 et 64 mailles pour ma main, selon le numéro d’aiguilles et le point utilisé, et il m’arrive de me jeter à l’eau et de me dire après deux ou trois heures de tricot que c’est trop serré ou trop large. C’est aussi un moyen de voir si le motif rend bien dans la laine choisie. Si cela ne me plait pas, j’abandonne, si cela me plait mais n’est pas à la bonne taille, je défais et je recommence avec le nombre de mailles adéquat.

Mais comment savoir que c’est le bon nombre ? C’est là que je prends ma calculatrice. Admettons que j’ai fait un échantillon en rond tout bien comme il faut, qui me donne 32 mailles et 48 rangs pour 10 cm, soit 3,2 mailles et 4,8 rangs par cm, et que la circonférence de ma main est de 18 cm. Je fais une règle de trois:

Pour 1 cm, j’ai 3,2 mailles.
Pour 18 cm, j’ai 3,2 x 18= 57,6 mailles.

Je ne peux avoir qu’un nombre entier de mailles, donc soit 57, soit 58 mailles ou encore 56 si c’est un gant tout en jersey ou 60 si j’ai des torsades.  Les gants comme les chaussettes jouent sur l’élasticité du tricot pour être bien ajustés. Si c’est trop grand, cela fait des plis, mais si c’est trop serré, cela tire les mailles d’un côté ou de l’autre au niveau du gousset ou des doigts.

Voilà, maintenant, je sais combien de mailles monter pour tricoter le poignet, avant d’attaquer le gousset du pouce, objet du prochain article.

L’ensemble des articles sur le thème des gants:

Envie de tricoter vos premiers gants ? Je vous propose mon premier patron de gants: les Gants Chevronnés ?

en savoir plus
acheter le patron

4 Comments

  1. échantillon indispensable pour tout ce qui n’est pas un châle, et encore on peut préférer une certaine tension du fil.
    ah la règle de trois une des meilleures amies de la tricoteuse aventurière.

  2. Encore merci pour cette série d’article ; je continue à prendre des notes en vue de mes futurs gants 🙂

  3. merci pour la suite, je fais toujours un échantillon c’est plus sur surtout que je n’utilise pas toujours la laine du modèle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *